Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Bel exemple de salutation, libre à chacun d'adopter le geste qui lui convient

Texte de Jean D.

Claire Ly, que certains d’entre nous connaissent, nous communique ce texte qui peut alimenter notre réflexion quant au sens que nous donnons à tous nos gestes, et le respect des gestes des autres cultures.

Claire Ly
" Alésienne d'adoption depuis quarante ans, j'ai opté en toute simplicité pour la manière européenne de se saluer : on se touche la main, on s'embrasse trois fois pour exprimer la chaleur de l'accueil qui n'a de comparable que le soleil du sud de la France. Un virus nommé Covid-19 est venu troubler ces gestes de salutation ; sa contagiosité a fait apparaitre un nouveau concept, "la distanciation sociale" : nous sommes invités à maintenir une distance d'au moins un mètre avec les autres personnes. Voilà qui m'amène à reprendre les gestes de salutation du Cambodge, mon pays d'origine : nous nous saluons en joignant nos deux mains. Ce geste a son langage, très symbolique : mains jointes devant la poitrine, les doigts tendus évoquent la forme d'un bouton de lotus, plante vénérée dans tout le continent asiatique, depuis la nuit des temps. Le caractère sacré du lotus est lié aux étonnantes propriétés hydrophobes de ses feuilles : les gouttes d'eau n'adhèrent pas aux feuilles et roulent en emportant les poussières présentes sur leur surface. Les scientifiques parlent alors de "l’effet-lotus". Cette capacité du lotus d'être toujours immaculé fait que sa fleur symbolise la vie spirituelle. Comme les grandes feuilles de lotus reçoivent l'eau de pluie qui roule et emporte tous les contaminants, nous accueillons le don de la grâce qui renouvelle notre vie. Les Khmers catholiques adoptent cette posture de salutation pour dire le "Notre Père", ils proclament par l'attitude de leur corps, qu'ils sont ces lotus poussant dans des marécages nauséabonds, mais habillés d'une telle beauté délicate que "Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'était pas habillé comme l'un d’eux" (Mt 6-29) " .

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Vers le sanctuaire de la Divine Miséricorde (Gallardon 28320)

 

Témoignage de Lucille F.

 


Plusieurs fois, j’entendais des annonces pour un pèlerinage des mères de famille, alors pour moi qui suis célibataire sans enfant, je ressentais un sentiment d’exclusion.
Mais quand j’ai entendu parler d’un pèlerinage des dames, je me suis dit, tiens, quelqu’un à penser aux femmes seules…. Joie ! et tout de suite je me suis inscrite smile J’étais très joyeuse de participer à ce pèlerinage et j’y ai retrouvé des amies, je remerciais déjà Dieu de partir….

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Texte de Jean D.

Ce devait être une fête…mais…. !!!
Dans notre tribune paroissiale, nous pouvons, à l’occasion de cet anniversaire,   reprendre , en quelques mots, ce qui va au delà du seul constat.

Au départ …. : Un vaste  terrain sur lequel s’implantent, usines et bureaux… 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Texte de Jean D.

Le confinement auquel nous sommes soumis a, entre autres, un avantage, celui de permettre de reprendre des lectures qui ont marqué les plus âgés d’’entre nous, et bien des plus jeunes. Je viens de relire, actualité oblige, « La Peste ». J’ai souvent réfléchi devant cet ouvrage, si riche, si réaliste. Toutefois j’ai toujours été interpellé par les dernières pages ( voir autour de 307) ….je cite « On dansait sur toutes les places. » . En quelques mots : la crise passée, tout serait comme avant !

A Propos

Le groupement paroissial Notre-Dame de l'Espérance est situé au sud-ouest des Yvelines.

Il est composé des paroisses de Coignières, Elancourt, Maurepas et St Rémy l'Honoré, 4 communes limitrophes qui regroupent un peu plus de 50 000 habitants.

Dernières informations de l'Eglise

Quelques textes à lire

Search