RECEVOIR LE BAPTEME



Le baptême est la porte d’entrée dans la vie chrétienne : il tisse un lien filial irréversible avec Dieu et des liens fraternels au sein de l’Église, famille de Dieu.


Le baptême, c'est la goutte d'eau qui fait déborder la vie.
L'âge du Christ, Marc-Edouard Nabe, 1992
  • LE BAPTEME, QU'EST-CE QUE C'EST?

    C'est d'abord la réponse à l'invitation de Jésus lui-même: "Allez, enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit" (Matthieu 28 19).

    Ensuite c'est l'entrée dans une famille. Les baptisés partagent tous une même vie: celle de Jésus, qui est pour eux le Fils de Dieu. Le baptême les "plonge" (c'est ce que signifie en grec le mot "baptiser") dans cette vie. En Jésus Christ, chaque baptisé est uni à Dieu, d'une manière indélébile, comme un fils, et devient ainsi frère des autres, saint Paul l'affirme: "Vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui nous fait écrier: Abba! Père!" (Romains 8,1). Avec le christianisme, les hommes découvrent que Dieu n'est pas effrayant: il se fait proche, leur veut du bien, leur envoie son Fils, Jésus, venu partager leur vie, jusqu'à la mort.

    Par amour, Jésus accepte de donner sa vie, jusqu'à mourir sur la Croix. Par sa résurrection, attestée par tous ceux qui l'ont vu vivant, il ouvre à tous la "vie éternelle". Ceux qui acceptent de faire le même passage avec lui, de donner chaque jour leur vie par amour puis de la confier entre ses mains le jour de leur mort, ceux-là sont appelés à ressusciter avec lui. C'est cela, l'évènement de Pâques, ce passage qui conduit à travers le tombeau à la "joie parfaite" (Jean 15,11).

    Le baptême permet déjà de le vivre. Oui, dans la foi, il communique déjà cette vie divine. Il est le signe de l'amour de Dieu.

    En ce sens, on dit que c'est un "sacrement" de l'Église.

  • RENAITRE A UNE VIE NOUVELLE

    Deux images peuvent aider à comprendre ce que veut dire « entrer dans la vie de Dieu ». D’abord l’image de la naissance, tout simplement : par le baptême, nous ne vivons plus seulement de la vie biologique, que nous savons fragile et limitée. Nous vivons de la vie même de Dieu. Cette nouvelle source de vie, force pour croire, pour aimer et pour espérer, est sans limite. Ce n’est pas le jour de notre mort que nous entrons dans la vie éternelle, mais dès le jour de notre baptême !

    On peut aussi parler du baptême comme d’une adoption, une décision libre de Dieu de nous considérer comme ses enfants bien-aimés et de nous assimiler à la grande famille de son Fils unique, Jésus Christ.

  • ENTRER DANS L'EGLISE

    Le baptême fait de nous les membres de l’Église, famille de tous ceux qui se reconnaissent le même Père. Frères et sœurs en Jésus-Christ, les baptisés participent aussi à sa mission : le baptême n’est pas seulement à recevoir, il est à vivre. Chaque baptisé appartient au Christ. C’est pour cela qu’il s’appelle « chrétien ». À son tour, il doit être témoin dans sa vie concrète de l’amour de Dieu pour tous les Hommes.

    Les dons de Dieu sont irréversibles, ainsi le baptême est définitif. Si chacun est libre, même après son baptême, de se détourner de Dieu, Dieu lui ne peut renier un chrétien qu’il a fait renaître de sa vie par le baptême. Il ne cesse jamais d’offrir son pardon et d’inviter à la communion avec lui. Rien ne peut effacer le sceau que le baptisé porte au fond du cœur : il est frappé à l’effigie du Christ, à la manière d’une pièce de monnaie. Toute sa vie, le chrétien est invité à déployer cette ressemblance qu’il porte au plus profond de lui-même.

  • UN BAPTEME A VIVRE

    « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas » dit Jésus-Christ dans l’évangile. En demandant le baptême pour un enfant, les parents s’engagent à ne pas l’empêcher de s’approcher de Dieu. Pour cela ils s’engagent à offrir à leur enfant une éducation chrétienne, c’est à dire, la connaissance de la foi qu’il a reçue au baptême. Cela passe notamment par l’éveil à la foi (3-6 ans), le catéchisme (7-10 ans) ou l’aumônerie (11-18 ans).

  • LE BAPTEME JUSQU'A 7 ANS

    La préparation du baptême des bébés et petits enfants se fait en paroisse. Venez l’inscrire au moins 4 mois avant la date du baptême souhaité pour un tout petit ou en début d’année pour un enfant qui a déjà commencé l’école. Les parents seront invités à une première soirée de réflexion sur le baptême et une deuxième pour préparer la cérémonie.

    Les enfants de 3 à 7 ans seront invités à commencer à découvrir par eux-mêmes qui est Dieu en venant à l’éveil à la foi. Il leur est proposé une rencontre sur le baptême le samedi 21 mars 2020 de 14h à 16h à l'église Notre-Dame de Maurepas (Invitation à télécharger ici).

    Pour préparer l’inscription à l’accueil baptême, vous pouvez cliquer ici pour télécharger le formulaire d’inscription.

  • LE BAPTEME DES JEUNES DE 8 A 18 ANS

    Pour les enfants en primaire, collège ou lycée, la préparation se fait habituellement sur deux ans. Votre enfant est à inscrire et sera accueilli au catéchisme (pour les CE1 à CM2) ou en aumônerie (de la 6ème à terminale). Au cours de ces deux années, il pourra commencer à découvrir qui est Dieu, apprendre à suivre Jésus-Christ et s’ouvrir à la vie de l’Esprit Saint en lui. Le baptême va se préparer en 4 grandes étapes : accueil de la demande de l’enfant, entrée en catéchuménat, démarche pénitentielle et le baptême. Pour préparer l’inscription à l’accueil du catéchisme ou de l’aumônerie, vous pouvez cliquer ici pour télécharger le formulaire d’inscription. Il vous faudra fournir un acte de naissance de l’enfant avec filiation.

  • RECEVOIR LE BAPTEME ADULTE

    Se préparer à recevoir le baptême adulte suppose d’entrer dans un temps de préparation spécifique appelé « catéchuménat ». Le catéchuménat est un temps particulier dans la vie d’un adulte pour se préparer à vivre sa foi et recevoir les sacrements. Cette démarche se fait librement, elle est choisie par des personnes responsables qui veulent marcher sur les pas du Christ.

    + d'informations

A Propos

Le groupement paroissial Notre-Dame de l'Espérance est situé au sud-ouest des Yvelines.

Il est composé des paroisses de Coignières, Elancourt, Maurepas et St Rémy l'Honoré, 4 communes limitrophes qui regroupent un peu plus de 50 000 habitants.

Quelques textes à lire

Search