SPI d'octobre 2021

Prophète d’un jour

 

 

Dimanche dernier, dans la première lecture, nous avons entendu Moïse se lamenter : « Ah si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophète »... propos que j’actualise ainsi : « Ah si le Seigneur pouvait faire de tous les paroissiens un peuple de prophète ! », Le prophète, dans la Bible, c’est celui qui invite ceux qui l’entourent à prendre le chemin de la rencontre avec Dieu. Mais on ne devient pas prophète d’un claquement de doigt... Cela s’apprend ! Je vous propose donc une expérimentation : celle de devenir prophète d’un jour, le dimanche 17 octobre. Le chemin de la rencontre ce sera celui qui va de chez nous à Gallardon où se trouve le sanctuaire de la Miséricorde Divine. L’invitation c’est celle que vous adresserez à vos proches, voisins, collègues, invitation à prendre avec vous ce chemin. Il est plus facile d’inviter à une marche, un pèlerinage qu’à venir à la messe (même si, de fait, la messe est bien au programme de cette journée ! )

Il y a des moments où notre communauté a besoin de se retrouver pour resserrer les liens entre ses différents membres. Des évènements comme la kermesse ou le dîner de clocher ont cette fonction. Il y en a d’autres, comme cette marche paroissiale, qui sont des occasions pour inviter plus largement : les parents du caté, de l’éveil à la foi ou de l’aumônerie ; ceux qui demandent un baptême ou un mariage ou encore ceux qui ont enterré un proche.

J’invite donc tout particulièrement celles et ceux d’entre nous qui sont au contact avec ceux-ci, de les interpeller personnellement pour les inviter à participer à cette marche. Tout est prévu pour que chacun y trouve sa place, depuis le bébé en poussette jusqu’au plus ancien qui a du mal à marcher. Différentes propositions et itinéraires sont prévus pour cela (infos dans ce SPI).Sainte Bernadette reçut de Marie la mission d’inviter le curé de Lourdes à construire une chapelle à la grotte des apparitions. Sceptique celui-ci l’envoya promener en la sommant de prouver qu’elle ne racontait pas des histoires. Sans se laisser démonter la jeune fille de 14 ans répondit : « je ne suis pas chargé de vous convaincre ; je suis chargé de vous le dire » Ainsi en est-il pour nous : nous ne sommes pas chargés de les convaincre ; nous sommes charges de les inviter !

Père Maximilien, curé